La beauté, c’est dans la bouteille !

PURE-BLACK-STUDIO_Frederic-LECHAT_Champagne-Ayala

Grâce aux évolutions du design des étiquettes et des bouteilles, choisir un bon champagne est aussi une question de beauté. Pourquoi ?

La marque et sa qualité visuelle

Les produits que nous achetons ou avec lesquels nous rentrons en contact, peu importe leur nature - mode, alimentaire, santé, culture… -, existent avant tout grâce à une histoire et à un univers esthétique spécifiques et cohérents. C’est pourquoi la communication visuelle et le packaging ont une importance majeure : ils créent une expérience esthétique qui est vecteur d’un possible achat ou d’un attachement.

La typographie, les photographies, les couleurs, l’emballage : tous ces éléments font d’un produit un objet singulier, voire irremplaçable.

Le champagne : vin ou symbole ?

Une bouteille ventrue, un bouchon à champignon, l'exubérance sonore de son ouverture : le champagne n’avait pas forcément les caractéristiques pour devenir une boisson indémodable ! Pourtant, son image est devenue symbolique grâce à une histoire gastronomique (française) et médiatique (notamment hollywoodienne) tout à fait exceptionnelle. Ainsi, ce vin a été englobé par une image idéalisée qui en a fait LE synonyme de la fête, du succès, de la victoire, d’une noble insouciance ou d’un juste bonheur.

Les marques de champagne s’inspirent de ce symbole et créent aujourd’hui des territoires esthétiques innovants et différenciants sur cette base narrative. Nous voyons apparaître en rayon des logotypes, des signatures et des emballages de plus en plus étonnants, pour ne pas parler des bouteilles dont l'esthétique flirte avec celle de véritables objets d'art. Le champagne fait l’objet d’une métamorphose qui le place maintenant à mi-chemin entre un produit typique de la renommée gastronomie française et un émissaire d’un monde céleste, d’une joie qui serait par définition universelle.

Convaincre les consommateurs avant leur palais

Le champagne est un exemple parfait de la tendance de plus en plus partagée par les marques : celle de miser sur des stratégies de communication créatives. Plus précisément, c’est un emblème du rôle joué par l’esthétique et la symbolique. Et c’est une combinaison qui fonctionne. Preuve en est que le champagne n’est pas le seul à miser sur des démarches artistiques : les acteurs du vin, du whisky et de la bière adoptent des approches similaires au regard de leur communication notamment visuelle. Le packaging séduisant, une étiquette captivante et un logotype étonnant contribuent à faire la différence de ces marques et leurs boissons. Tout comme une muse inspire les artistes, la communication autour du champagne inspire les acteurs du vin, du whisky et de la bière. Car tout secteur a son propre « champagne » ; alors quel serait le vôtre ?